Bac +2 BTS

BTS SP3S Sanitaire et Social

Le BTS SP3S Sanitaire et Social en résumé


15 semaines de stage
Immersion professionnelle
Examens Blancs, rapports de stage
Suivi individualisé
Débouchés

La formation

Diplôme d'état - BTS SP3S Sanitaire et Social

Titulaire du BTS SP3S, vous participez à la réalisation des missions dévolues aux établissements et services sociaux, sanitaires, médico-sociaux, socio-éducatifs.

Notre méthode

Un processus ayant fait ses preuves que nous mettons en œuvre pour garantir la satisfaction de chacun de nos étudiants.


LES + DES BTS HORIZON :

  • + de 30 planchages, évaluations régulières pour se préparer efficacement à toutes les épreuves de l’examen
  • 3 BTS BLANCS
  • Un accompagnement pour la recherche des stages sous forme d’ateliers
  • Un suivi régulier des stages entre l’équipe d’encadrement et les tuteurs
  • Un encadrement pour l’épreuve de soutenance orale d’un projet d’action
  • Nos enseignants sont membres du jury à l’examen de BTS

ET ENCORE…

  • + de 35 ans d’expérience, + de 30 000 élèves formés et toujours d’excellents résultats
  • Une équipe pédagogique hautement qualifiée et à votre écoute composée essentiellement de professionnels
  • Une méthodologie pour bien se préparer aux concours : gestion du temps, du stress, motivation…
  • Un programme complet de révisions matière par matière
  • Un suivi individualisé régulier
  • Une Vie associative et culturelle riche et variée

LA MÉTHODE PÉDAGOGIQUE HORIZON

La particularité de nos BTS est d’offrir à tous un accompagnement individualisé. Nous proposons un dosage équilibré entre cours, vérifications individuelles des connaissances acquises et révisions. Les clés de la réussite reposent notamment sur les éléments suivants :

BTS blancs et Planchages

Ils permettent de s’évaluer dans les conditions réelles d’examens et de se positionner parmi l’ensemble des candidats présents. Les sujets correspondent au vrai examen, que ce soit sur le nombre et le type d’exercices et sur la durée de l’épreuve.
Les planchages se déroulent chaque semaine en traitant deux matières, dans l’ensemble du programme, tout au long de l’année.
En complément des devoirs sur table et BTS blancs, les étudiants planchent seuls sur des évaluations intermédiaires qui portent sur un chapitre précis du programme. Les exercices proposés sont systématiquement extraits des annales les plus récentes et d’exercices judicieusement choisis.
Matière par matière, chaque thème fait l’objet d’un planchage. L’étudiant a accès à un nombre conséquent d’exercices différents sur un même thème.

Suivi des étudiants

Une écoute individuelle attentive à chaque question ou chaque difficulté qu’elle soit d’ordre pédagogique ou liée au stress généré par l’approche du concours.

  • De plus, nous contrôlons systématiquement l’assiduité de chaque étudiant et une fois par semaine un relevé d’absence est adressé aux parents par e-mail.
  • Un bulletin semestriel qui reprend les résultats obtenus aux différentes évaluations et concours blancs, est envoyé respectivement à l’étudiant et aux parents.
  • L’équipe d’encadrement et l’équipe enseignante font preuve de souplesse et réactivité selon les besoins des étudiants et des concours visés.

Stages

Chaque année, Horizon met à la disposition de ses étudiants les coordonnées de ses nombreux partenaires afin de leur faciliter leur recherche de stage. Durant la période de stage, les professeurs assurent le suivi auprès des tuteurs de stage.

Les Ateliers de Recherche de Stage

Le module d’action professionnelle personnalisée conduit le candidat à prendre contact avec des professionnels du secteur visé, cerner le rôle des différents intervenants de terrain ainsi que de rechercher, préparer et exploiter les stages. L’étudiant bénéficie également de conseils et d’orientation pour la rédaction du mémoire professionnel.

Vie Associative et culturelle

La réussite aux concours et examens passe aussi par une vie associative riche et variée. Le BDE (bureau des étudiants) de l’école vous propose chaque année des activités très diversifiées : activités sportives, sorties culturelles, ateliers de développement personnel, rencontres thématiques avec des professionnels, jeux et partage…

Les études en BTS SP3S Sanitaire et Social


Profils et aptitudes

Devenez Assistant (e) de service social
Devenez Assistant (e) aux délégués à la tutelle
Devenez Conseiller(ère) en économie familiale et sociale
Devenez Responsable de services à domicile
Devenez Gestionnaire dans les organismes de sécurité sociale
Devenez Gestionnaire-conseil dans les organismes de protections sociale
Devenez Conseiller(ère) ou coordinateur(trice) d’actions sociales dans une complémentaire

Le BTS SP3S – Sanitaire et Social se prépare généralement après un Bac Pro accompagnement soins et services à la personne, Bac ST2S, Bac STMG mais est aussi ouvert aux candidats issus d’autres Bacs.


Programme et formation

LE PROGRAMME DU BTS SP3S

SAVOIRS ASSOCIÉS

Première année

  • Institutions et réseaux : cadre politique, juridique et financier des institutions et des réseaux, politiques sanitaires et sociales, institutions : domaines de compétences et modes de fonctionnement.
  • Publics : contexte sociodémographique, éléments de psychologie sociale.
  • Notions de prestations et services.
  • Techniques de l’information et de la communication professionnelle : théories et modèles de la communication, éthique et déontologie, techniques de communication.
  • Techniques de gestion administrative et financière : gestion documentaire, techniques de recueil de traitement et de stockage de l’information.
  • Méthodologies appliquées au secteur sanitaire et social : introduction au recueil de données, méthodes

d’investigation.
Stages : 6 semaines

Deuxième année

  • Publics : liens dynamiques.
  • Prestations et services : diversité des prestations et des services sanitaires et sociaux, droit aux prestations, proposition de services.
  • Techniques de l’information et de la communication professionnelle : systèmes d’information et de communication du secteur sanitaire et social.
  • Les relations de travail et la gestion des ressources humaines : les organisations, relations collectives de travail, relations individuelles de travail, gestion des ressources humaines.
  • Techniques de gestion administrative et financière : comptabilité financière.
  • Méthodologies appliquées au secteur sanitaire et social : démarche de projet, démarche qualité.

Stages : 7 semaines

Institutions et réseaux

Il s’agira de présenter les relations entre le politique et l’administratif dans les choix d’orientation, les financements et la mise en oeuvre des priorités sanitaires, sociales et de protection sociale. On dégagera les fondements sur lesquels s’appuient les institutions de ces secteurs. On présentera l’évolution des structures, des choix politiques contemporains ; on dégagera es enjeux et les limites des orientations actuelles.
On montrera la place de l’économie sociale. On identifiera les orientations des politiques en cours d’exemples actuels :

  • politique de la ville ;
  • politique de santé publique ;
  • politiques de lutte contre l’exclusion (inclusion sociale, cohésion sociale) ;
  • politique de l’emploi.

À partir d’exemples, on présentera la complexité de gestion de ces politiques aux niveaux national et territorial. On situera les différents acteurs participant à leur mise en place .On veillera à relier l’étude des institutions avec une ou des politiques sanitaires et sociales.

Publics

On analysera les cadres démographique, social, économique et culturel à travers une étude quantitative et qualitative de la population française. On établira des comparaisons internationales sur les grandes évolutions repérées. On précisera la notion de groupe social, de stratification sociale. On montrera les tensions entre le groupe social et l’individu dans la construction de son identité propre.
On mettra en évidence comment « l’identité sociale » détermine la conduite d’un individu et son rapport à un groupe social donné. On définira la notion de culture en expliquant qu’elle est à la fois héritage social et un construit collectif.

Notions de prestations et services

On rappellera les principes fondateurs des politiques de Sécurité sociale (CMU comprise), d’Aide sociale et d’Action sociale ainsi que leur évolution. On définira les notions de prestations et de services en lien avec les politiques sociales. On étudiera les différentes prestations et services :

  • selon les publics : familles et enfants, retraités, personnes âgées et/ou dépendantes, personnes handicapées et personnes concernées par la maladie, par l’exclusion sociale.
  • selon leur dimension individuelle ou collective.
  • selon les sources de financement.

On abordera les prestations supplémentaires et facultatives d’Action sociale selon les différents gestionnaires :

  • collectivités territoriales,
  • organismes de protection sociale (Sécurité sociale, assurances, mutuelles…),
  • employeurs.

À partir de situations concrètes et/ou d’exemples relatés, on montrera l’amplitude de l’offre de services proposée aux usagers.
Techniques de l’information et de la communication professionnelle
On fera référence aux modèles produits pour expliquer la communication : modèles positivistes, modèles systémiques et modèles constructivistes.
À partir de travaux de chercheurs les modèles seront présentés afin d’envisager la communication sous différents angles :

  • communication interpersonnelle ;
  • communication de groupe ;
  • communication de masse.

On abordera l’histoire de la fonction « accueil, information, orientation » et l’émergence de la fonction sociale dans l’accueil ainsi que la notion de service dans la fonction d’accueil. A travers des exemples concrets et en mobilisant les connaissances des théories et modèles de la communication.

Techniques de gestion administrative et financière

On définira la notion de veille documentaire et on identifiera les exigences liées à l’actualisation des connaissances. On étudiera les outils de gestion documentaire et on utilisera un logiciel de gestion électronique documentaire. On maîtrisera l’utilisation des outils bureautiques matériels et logiciels : texteur, tableur-grapheur, présentation assistée par ordinateur (PréAO), gestionnaire de bases de données.
On repérera les fonctions des logiciels bureautiques permettant de communiquer avec les logiciels professionnels spécifiques. On utilisera les réseaux informatiques distants (Internet extranet) et locaux (intranet).
On étudiera les outils élémentaires d’analyse des données statistiques : paramètres de tendance centrale et de dispersion et les représentations graphiques de séries statistiques. On exploitera pour cela les fonctions spécialisées du tableur-grapheur. Au sein d’une structure ou d’une institution on situera le rôle de la comptabilité dans le système d’information et de décision.

Les relations de travail et la gestion des ressources humaines

Il s’agira d’acquérir les connaissances fondamentales nécessaires à la compréhension du fonctionnement d’une organisation et de sa spécificité dans les structures sanitaires et sociales. On présentera la notion d’organisation, sa contingence et sa complexité. À partir d’exemples, on identifiera les principales caractéristiques d’une organisation : identité, taille, finalité, objectifs, mission, métier, structure, culture, hiérarchie, style de direction. On mettra en évidence les spécificités des organisations du secteur sanitaire et social (fonctions de service, intérêt général). Il conviendra de repérer les nouvelles formes organisationnelles (réseaux notamment) et d’expliquer comment ces innovations
influent sur les modes de fonctionnement.
On veillera à faire acquérir les bases de la gestion des ressources humaines et de ses enjeux pour l’organisation. À travers la définition du management, on montrera comment celui-ci permet à l’organisation d’optimiser ses ressources humaines pour réaliser la mission assignée.

Méthodologies appliquées au secteur sanitaire et social

On présentera les différents types de recueil de données selon les objectifs, la population concernée, le temps et les ressources disponibles. On présentera les diverses sources de recueil de données. On montrera l’importance quantitative et qualitative du recueil de données dans les divers secteurs sanitaires, sociaux et de la protection sociale.
On déterminera les critères de qualité des informations recueillies. On présentera les différentes modalités de sélection de la population soumise à une collecte de données. On dégagera la pertinence de différentes présentations de l’information. On attirera l’attention sur la rigueur nécessaire à l’exploitation de toute information.
On présentera les outils et méthodes utiles à chaque étape d’un projet (outils de diagnostic, de suivi…). On abordera les modalités de réalisation d’un projet (du lancement, aux ajustements intermédiaires…), notamment rôle du groupe de
pilotage, de l’équipe projet…
À partir d’un exemple, on repérera les spécificités d’une démarche de projet interinstitutionnel : diagnostic partagé, implication des partenaires, guide méthodologique, procédures de validation des dispositifs, modalités de financements.

Langue vivante

Étudier une langue étrangère contribue à la formation intellectuelle et à l’enrichissement culturel de l’individu.
Pour l’étudiant de brevet de technicien supérieur, cette étude est une composante indispensable à l’exercice de la profession.
Sans négliger aucun des quatre savoir-faire fondamentaux (comprendre, parler, lire et écrire) l’on attachera à satisfaire les besoins spécifiques à l’activité professionnelle : lire des articles spécifiques, rechercher des informations, proposer des idées, échanger avec des collègues étrangers, participer à des séminaires, prendre la parole, atténuer des propos, reformuler…

LE PROGRAMME DU BTS SP3S

SAVOIRS ASSOCIÉS

Première année

  • Institutions et réseaux : cadre politique, juridique et financier des institutions et des réseaux, politiques sanitaires et sociales, institutions : domaines de compétences et modes de fonctionnement.
  • Publics : contexte sociodémographique, éléments de psychologie sociale.
  • Notions de prestations et services.
  • Techniques de l’information et de la communication professionnelle : théories et modèles de la communication, éthique et déontologie, techniques de communication.
  • Techniques de gestion administrative et financière : gestion documentaire, techniques de recueil de traitement et de stockage de l’information.
  • Méthodologies appliquées au secteur sanitaire et social : introduction au recueil de données, méthodes

d’investigation.
Stages : 6 semaines

Deuxième année

  • Publics : liens dynamiques.
  • Prestations et services : diversité des prestations et des services sanitaires et sociaux, droit aux prestations, proposition de services.
  • Techniques de l’information et de la communication professionnelle : systèmes d’information et de communication du secteur sanitaire et social.
  • Les relations de travail et la gestion des ressources humaines : les organisations, relations collectives de travail, relations individuelles de travail, gestion des ressources humaines.
  • Techniques de gestion administrative et financière : comptabilité financière.
  • Méthodologies appliquées au secteur sanitaire et social : démarche de projet, démarche qualité.

Stages : 7 semaines

Institutions et réseaux

Il s’agira de présenter les relations entre le politique et l’administratif dans les choix d’orientation, les financements et la mise en oeuvre des priorités sanitaires, sociales et de protection sociale. On dégagera les fondements sur lesquels s’appuient les institutions de ces secteurs. On présentera l’évolution des structures, des choix politiques contemporains ; on dégagera es enjeux et les limites des orientations actuelles.
On montrera la place de l’économie sociale. On identifiera les orientations des politiques en cours d’exemples actuels :

  • politique de la ville ;
  • politique de santé publique ;
  • politiques de lutte contre l’exclusion (inclusion sociale, cohésion sociale) ;
  • politique de l’emploi.

À partir d’exemples, on présentera la complexité de gestion de ces politiques aux niveaux national et territorial. On situera les différents acteurs participant à leur mise en place .On veillera à relier l’étude des institutions avec une ou des politiques sanitaires et sociales.

Publics

On analysera les cadres démographique, social, économique et culturel à travers une étude quantitative et qualitative de la population française. On établira des comparaisons internationales sur les grandes évolutions repérées. On précisera la notion de groupe social, de stratification sociale. On montrera les tensions entre le groupe social et l’individu dans la construction de son identité propre.
On mettra en évidence comment « l’identité sociale » détermine la conduite d’un individu et son rapport à un groupe social donné. On définira la notion de culture en expliquant qu’elle est à la fois héritage social et un construit collectif.

Notions de prestations et services

On rappellera les principes fondateurs des politiques de Sécurité sociale (CMU comprise), d’Aide sociale et d’Action sociale ainsi que leur évolution. On définira les notions de prestations et de services en lien avec les politiques sociales. On étudiera les différentes prestations et services :

  • selon les publics : familles et enfants, retraités, personnes âgées et/ou dépendantes, personnes handicapées et personnes concernées par la maladie, par l’exclusion sociale.
  • selon leur dimension individuelle ou collective.
  • selon les sources de financement.

On abordera les prestations supplémentaires et facultatives d’Action sociale selon les différents gestionnaires :

  • collectivités territoriales,
  • organismes de protection sociale (Sécurité sociale, assurances, mutuelles…),
  • employeurs.

À partir de situations concrètes et/ou d’exemples relatés, on montrera l’amplitude de l’offre de services proposée aux usagers.
Techniques de l’information et de la communication professionnelle
On fera référence aux modèles produits pour expliquer la communication : modèles positivistes, modèles systémiques et modèles constructivistes.
À partir de travaux de chercheurs les modèles seront présentés afin d’envisager la communication sous différents angles :

  • communication interpersonnelle ;
  • communication de groupe ;
  • communication de masse.

On abordera l’histoire de la fonction « accueil, information, orientation » et l’émergence de la fonction sociale dans l’accueil ainsi que la notion de service dans la fonction d’accueil. A travers des exemples concrets et en mobilisant les connaissances des théories et modèles de la communication.

Techniques de gestion administrative et financière

On définira la notion de veille documentaire et on identifiera les exigences liées à l’actualisation des connaissances. On étudiera les outils de gestion documentaire et on utilisera un logiciel de gestion électronique documentaire. On maîtrisera l’utilisation des outils bureautiques matériels et logiciels : texteur, tableur-grapheur, présentation assistée par ordinateur (PréAO), gestionnaire de bases de données.
On repérera les fonctions des logiciels bureautiques permettant de communiquer avec les logiciels professionnels spécifiques. On utilisera les réseaux informatiques distants (Internet extranet) et locaux (intranet).
On étudiera les outils élémentaires d’analyse des données statistiques : paramètres de tendance centrale et de dispersion et les représentations graphiques de séries statistiques. On exploitera pour cela les fonctions spécialisées du tableur-grapheur. Au sein d’une structure ou d’une institution on situera le rôle de la comptabilité dans le système d’information et de décision.

Les relations de travail et la gestion des ressources humaines

Il s’agira d’acquérir les connaissances fondamentales nécessaires à la compréhension du fonctionnement d’une organisation et de sa spécificité dans les structures sanitaires et sociales. On présentera la notion d’organisation, sa contingence et sa complexité. À partir d’exemples, on identifiera les principales caractéristiques d’une organisation : identité, taille, finalité, objectifs, mission, métier, structure, culture, hiérarchie, style de direction. On mettra en évidence les spécificités des organisations du secteur sanitaire et social (fonctions de service, intérêt général). Il conviendra de repérer les nouvelles formes organisationnelles (réseaux notamment) et d’expliquer comment ces innovations
influent sur les modes de fonctionnement.
On veillera à faire acquérir les bases de la gestion des ressources humaines et de ses enjeux pour l’organisation. À travers la définition du management, on montrera comment celui-ci permet à l’organisation d’optimiser ses ressources humaines pour réaliser la mission assignée.

Méthodologies appliquées au secteur sanitaire et social

On présentera les différents types de recueil de données selon les objectifs, la population concernée, le temps et les ressources disponibles. On présentera les diverses sources de recueil de données. On montrera l’importance quantitative et qualitative du recueil de données dans les divers secteurs sanitaires, sociaux et de la protection sociale.
On déterminera les critères de qualité des informations recueillies. On présentera les différentes modalités de sélection de la population soumise à une collecte de données. On dégagera la pertinence de différentes présentations de l’information. On attirera l’attention sur la rigueur nécessaire à l’exploitation de toute information.
On présentera les outils et méthodes utiles à chaque étape d’un projet (outils de diagnostic, de suivi…). On abordera les modalités de réalisation d’un projet (du lancement, aux ajustements intermédiaires…), notamment rôle du groupe de
pilotage, de l’équipe projet…
À partir d’un exemple, on repérera les spécificités d’une démarche de projet interinstitutionnel : diagnostic partagé, implication des partenaires, guide méthodologique, procédures de validation des dispositifs, modalités de financements.

Langue vivante

Étudier une langue étrangère contribue à la formation intellectuelle et à l’enrichissement culturel de l’individu.
Pour l’étudiant de brevet de technicien supérieur, cette étude est une composante indispensable à l’exercice de la profession.
Sans négliger aucun des quatre savoir-faire fondamentaux (comprendre, parler, lire et écrire) l’on attachera à satisfaire les besoins spécifiques à l’activité professionnelle : lire des articles spécifiques, rechercher des informations, proposer des idées, échanger avec des collègues étrangers, participer à des séminaires, prendre la parole, atténuer des propos, reformuler…


Validation du diplôme

L’EXAMEN FINAL

Les épreuves se déroulent en septembre selon les modalités suivantes :

Culture générale et expression / coefficient 2 / 4 heures
Gestion / coefficient 4 / 3 heures 30 min
Publics et Institutions / coefficient 5 / 4 heures
Épreuve pratique / coefficient 8 / 5 heures
Soutenance du Projet tutoré / coefficient 5 / 40 min
Langue vivante / coefficient 2 / 1 heure 30 min

Culture générale et expression

On propose trois à quatre documents de nature différente (textes littéraires, textes non littéraires, documents iconographiques, tableaux statistiques, etc.) choisis en référence à l’un des deux thèmes inscrits au programme de la deuxième année de STS. Chacun d’eux est daté et situé dans son contexte.
Première partie : synthèse (notée sur 40)
Le candidat rédige une synthèse objective en confrontant les documents fournis.
Deuxième partie : écriture personnelle (notée sur 20)
Le candidat répond de façon argumentée à une question relative aux documents proposés. La question posée invite à confronter les documents proposés en synthèse et les études de documents menée dans l’année en cours de « culture générale et expression ».
La note globale est ramenée à une note sur 20 points.

Épreuve Publics et Institutions

Épreuve écrite, forme ponctuelle, durée de 4 heures, coefficient 5
L’évaluation porte notamment sur :

  • L’exactitude des connaissances ;
  • La rigueur de l’analyse et / ou de la synthèse ;
  • La qualité de la réflexion ;
  • La clarté et la rigueur de l’expression écrite et de la composition ;
  • La connaissance des milieux professionnels.

À partir d’un fait de société ou d’une situation professionnelle, appréhendé à travers des documents et les savoirs associés il est notamment demandé aux candidats :

  • d’identifier et d’analyser le problème posé ;
  • de construire un argumentaire structuré ou une synthèse ;
  • de présenter les réponses existantes ou possibles en montrant leurs intérêts et leurs limites.

Épreuve de Gestion

Épreuve écrite, durée de 3h30 heures, coefficient 4 L’évaluation porte notamment sur :

  • L’exactitude des connaissances et celle des résultats calculés ;
  • La pertinence des analyses conduites et celle des solutions proposées ;
  • La clarté et la rigueur de l’expression écrite de la composition.

À partir d’éléments documentaires textuels et chiffrés illustrant une ou plusieurs situations de gestions relatives à un établissement ou un service social, ou sanitaire, ou médicosocial ou socio-éducatif, il peut être demandé au candidat de :

  • de réaliser une analyse sous forme de tableaux, de graphiques, de note, de rapport ;
  • d’élaborer la solution calculée d’un problème de gestion quantitative ;
  • de présenter ou renseigner un état comptable ;
  • d’interpréter des données ou des résultats relatifs à la situation proposée ;
  • de résoudre un problème de gestion des ressources humaines.

Soutenance du projet professionnel

L’épreuve consiste en une soutenance orale du projet tutoré du candidat prenant appui sur une note de synthèse. Au cours de son stage, le stagiaire élabore un projet tutoré en lien avec au moins un des objectifs assignés à ce stage. Il s’agit, à partir d’une situation professionnelle, de mener une étude conduisant à l’élaboration de tout ou partie d’un projet d’organisation, de fonctionnement, d’action.
L’objet de ce projet porte sur l’amélioration du service rendu aux personnes. Il donne lieu à la rédaction d’une note de synthèse.
La soutenance du projet tutoré est suivie d’un entretien avec le jury.
Épreuve orale
Durée 40 minutes :
Exposé : 15 minutes,
Entretien avec le jury : 25 minutes
Coefficient 5
Le jury est composé de deux examinateurs dont au moins un enseignant de STMS ou un Professionnel. La note de l’épreuve sera composée pour 1/3 de l’évaluation de l’écrit et pour 2/3 de l’évaluation de la soutenance. Par ailleurs : l’activité du
stagiaire sera évaluée par le professionnel « maître de stage» au regard des objectifs ciblés et de l’implication de l’étudiant. Cette évaluation donne lieu à l’attribution d’une note.
La répartition des points pour la note finale de l’épreuve sera la suivante :

  • Évaluation du stage réalisée par le maître de stage : coefficient 2
  • Évaluation de l’écrit (note de synthèse) : coefficient 1
  • Évaluation de la soutenance (exposé et entretien) : coefficient 2

Les candidats devront avoir obtenu l’autorisation de leur maître de stage d’utiliser les informations publiées dans leur rapport écrit. Il leur sera en outre rappelé que cette épreuve ne saurait les libérer de l’obligation de respecter la confidentialité. Le contrôle de conformité de la note de synthèse.

Épreuve pratique: techniques professionnelles

Épreuve pratique, durée maximale de 5 heures, coefficient 8.
Pour une situation professionnelle donnée, il peut être demandé au candidat :

  • d’appréhender une situation et son contexte,
  • de concevoir et d’organiser des activités,
  • de proposer et justifier ses choix,
  • de réaliser des productions adaptées

L’épreuve s’appuiera sur des ressources documentaires.
Le candidat mettra en oeuvre des techniques de l’information et de la communication professionnelle, des techniques de gestion administrative et financière et des méthodes appliquées au secteur sanitaire et social.
L’épreuve sera évaluée par un binôme de correcteurscomposé d’un professeur de STMS et d’un professionnel ou d’un autre professeur de STMS.
Le choix du binôme permettra de couvrir l’ensemble des champs de l’épreuve.

Étude et Projet :

L’épreuve comprend la production d’un dossier, sa présentation orale et un entretien mené par le jury. Le dossier comporte notamment :

  • l’analyse d’un besoin. résultant d’une étude préalable ou d’une demande, et conduisant à un diagnostic
  • une recherche et des propositions argumentées de solutions
  • la conception d’une action d’information. de conseil ou de formation auprès d’usagers, de consommateurs, de professionnels, accompagnés de la procédure d’évaluation envisagée.

La présentation orale du dossier est de 15 minutes environ. Elle permet notamment au candidat de présenter une synthèse de son dossier et d’expliquer et de commenter les points forts de son travail et les difficultés qu’il a éventuellement rencontrées.

Langue vivante étrangère :

Écrit, durée 2 h, coefficient 1 :
L’épreuve comporte un ou plusieurs exercices choisis parmi ceux énumérés ci-après :

  • traduction, interprétation, résumé, compte-rendu, présentation, en français, de tout ou partie de l’information contenue dans les textes et/ou documents en langue étrangère ;
  • réponses simples et brèves, dans la langue étrangère, à des questions ayant trait au domaine professionnel : résumés ; comptes rendus ; présentations simples et brèves, dans la langue étrangère, de l’information contenue dans un texte ou document à caractère professionnel, rédigé dans la langue étrangère ou en français.

Oral, durée 20 minutes précédé de 20 minutes de préparation, coefficient 1 :
L’entretien prend appui sur des documents professionnels et permet d’apprécier l’aptitude du candidat :

  • à dialoguer dans une perspective professionnelle ;
  • à exploiter des sources d’information professionnelle dans la langue considérée ;
  • à analyser une situation compte tenu du contexte linguistique et socioculturel du pays considéré.

Les débouchés, les métiers


Les débouchés

SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL ET DÉBOUCHÉS PROFESSIONNELS

Titulaire du BTS SP3S, vous participez à la réalisation des missions dévolues aux établissements et services sociaux, sanitaires, médico-sociaux, socio-éducatifs.
Vous travaillez en grande proximité avec les professionnels de la santé, les travailleurs sociaux. Vous mettez vos compétences techniques, administratives et relationnelles au service de publics demandeurs de soins, de services, de prestations sociales.
Grâce à une connaissance précise des offres de service et des publics, vous procédez à l’analyse des besoins, permettez l’accès aux droits, proposez des services et prestations, organisez et gérez leur mise en oeuvre. Vous participez à l’évolution de la structure et pouvez assurer la coordination et l’animation d’équipe.
Vous exercez votre emploi dans des structures publiques ou privées à vocation sociale et/ou sanitaire telles que :

  • organismes de protection sociale (caisses de sécurité sociale, mutuelles, groupes d’assurance, institutions de prévoyance,…)
  • établissements et services sanitaires (structures de soins, de prévention…)
  • établissements et services sociaux et socio éducatifs (centre communal d’action sociale, services d’action médico-sociales, service de protection de la jeunesse…)
  • établissements et services médico-sociaux (pour enfants, personnes âgées, personnes handicapées…)
  • structures développant des services à caractère sanitaire ou social (collectivités territoriales, associations et entreprises d’aide à la personne…).

Dans le cadre de l’exercice et de la promotion des droits des publics, le titulaire du BTS services
et prestations des secteurs sanitaire et social, participe à la réalisation des missions dévolues aux établissements et services sociaux, sanitaires, médico-sociaux, socio-éducatifs.

Ses activités professionnelles sont multiples :

1. Fonction de relation et de communication

  • Accueil et information des usagers, des familles,
  • Collaboration avec d’autres professionnels, travail avec les partenaires,
  • Participation à des réunions de services, à des réunions thématiques, à des réunions d’information.

2. Fonction de gestion de la demande et du besoin de l’usager

  • Traitement de la demande et du besoin en lien avec l’offre de services
  • Gestion de dossiers des patients, des usagers, des familles
  • Instruction de dossiers en vue de délivrer ou de percevoir des prestations, des aides

3. Fonction d’organisation et de promotion des activités de la structure

  • Gestion des documents liés aux activités de la structure
  • Participation à la gestion comptable des activités de la structure
  • Participation à la démarche qualité
  • Contribution à la démarche de projet
  • Préparation technique de réunions, d’événements liés au fonctionnement de la structure (séminaire, journée porte-ouverte…)
  • Veille technique permanente

4. Fonction d’organisation, de gestion et d’animation d’équipe

  • Participation, à la définition des profils de postes et des compétences associées, au sein de l’équipe
  • Participation à la gestion d’équipes
  • Coordination d’équipes


Le métier

L’IMMERSION PROFESSIONNELLE

D’une durée de 13 semaines (6 en 1ère année, 7 en 2ème année), les stages se déroulent en milieu professionnel ayant trait aux services sociaux. Vous devrez également conduire une étude personnelle basée sur des observations réelles et/ou des expériences vécues.
Le stage en milieu professionnel fait partie intégrante de la formation, dont il représente un tiers du temps Il contribue à atteindre les objectifs de la formation et plus particulièrement :

  • D’appréhender la réalité et la diversité des milieux professionnels
  • D’observer et d’analyser des situations professionnelles.
  • De mettre en oeuvre en situation réelle les compétences du référentiel
  • D’approfondir et de compléter les connaissances et les techniques acquises

Ce stage permet une capitalisation d’expériences professionnelles qui favorisent la construction du projet personnel et professionnel de l’étudiant. Ils participent à sa future intégration dans le milieu du travail.

Caractéristiques des lieux de stage

Au cours des deux années de formation, les étudiants sont amenés à réaliser deux stages. Ils devront obligatoirement effectuer des stages relevant de structure différente afin de leur donner un panel plus large pour leur insertion professionnelle.
Les stages peuvent se dérouler dans les :

  • organismes de protection sociale (caisses de sécurité sociale, mutuelles, groupes d’assurance, institutions de prévoyance,…),
  • établissements et services sanitaires (structures de soins, de prévention…),
  • établissements et services sociaux et socioéducatifs (centre communal d’action sociale, services d’action médico-sociale, service de protection de la jeunesse…),
  • établissements et services médico-sociaux (pour enfants, personnes âgées, personnes handicapées…),
  • structures développant des services à caractère sanitaire ou social (collectivités territoriales, associations et entreprises d’aide à la personne…).

Le choix des lieux de stage selon l’année de formation sera finalisé en accord avec les enseignants responsables de la formation.
Ces activités professionnelles sont concrétisées par la réalisation d’un mémoire professionnel qui fera l’objet d’une soutenance devant un jury. Ils serviront de support pour l’épreuve du BTS « Présentation et Soutenance de mémoire ».
Pour vous accompagner dans cette démarche, l’enseignement d’Horizon inclut des ateliers de recherche de stage.
L’étudiant bénéficie également de conseils et d’orientation pour la rédaction du mémoire professionnel. Grâce à un éclairage nouveau et une méthode structurée, l’étudiant identifie et prend conscience des enjeux de son projet.

Nos étudiants

Témoignent de leur réussite

Il y a beaucoup de débouchés dans le secteur. Nous avons eu de bons professeurs qui nous ont bien accompagné. Je remercie l'école Horizon dans sa totalité.

Victoria

Les deux années se sont bien passées. je remercie particulièrement les professeurs et toute l'équipe pédagogique.

Clotilde

Diplôme d'état

Je postule au BTS SP3S Sanitaire et Social !

Partager le descriptif de la formation