Le métier de moniteur éducateur

Le moniteur éducateur accompagne les enfants, les adolescents inadaptés ou handicapés, mais aussi les adultes en difficulté.
Sa mission diffère très peu de celle de l’éducateur spécialisé. Il effectue un travail d’accompagnement et d’aide en liaison avec l’éducateur spécialisé. Il assure, comme lui, l’animation et l’organisation du quotidien d’enfants, d’adolescents, d’adultes handicapés, inadaptés ou de cas sociaux. Cependant, c’est l’éducateur spécialisé qui détient la responsabilité d’élaborer des projets.

La formation

La profession est ouverte aux titulaires du diplôme d’Etat de moniteur éducateur.
Aucun niveau d’études n’est requis pour se présenter aux épreuves de sélection de l’établissement de formation.

 

La formation de 2 ans comprend :

  • un enseignement théorique
  • un enseignement pratique dispensé sous forme de stages.

Nature des épreuves

Les élèves intègrent l’école d’Éducateur après avoir réussi le concours d’entrée. Quelque soit le lieu du concours, les épreuves s’articulent autour :

  • une épreuve écrite destinée à apprécier le niveau de formation générale
  • des épreuves orales permettant d’apprécier les motivations, la maturité, le contrôle de soi, les capacités d’adaptation

Poursuite d’Études

Au terme d’une année d’études supplémentaire, le moniteur-éducateur peut devenir éducateur spécialisé. Son métier ne variera pas sensiblement mais ses opportunités de carrière seront beaucoup plus larges. Après 5 années de pratique, et sous réserve d’avoir obtenu le Certificat d’aptitude à la direction d’établissement, il peut aussi encadrer un service social ou diriger un établissement éducatif.

Emploi / Débouchés

C’est dans le secteur associatif qu’est regroupée la majorité des moniteurs-éducateurs (80%). Ils exercent leur profession au sein de :

  • foyers d’accueil pour enfants
  • centres de réinsertion pour adultes
  • maisons de soins spécialisées pour personnes âgées où ils coopèrent avec d’autres professionnels de la santé et du secteur social.

Les mairies, les départements, et les régions proposent également des postes aux moniteurs-éducateurs dans des structures d’accueil, de rééducation et des internats.