Le métier de kinésithérapeute

Le Masseur-Kinésithérapeute est un auxiliaire médical ayant une très bonne connaissance de l’anatomie humaine et de sa biomécanique. Il est compétent dans la rééducation, le renforcement musculaire, et l’aide à la mobilité de personnes ayant des limitations fonctionnelles. Il traite entre autre des patients atteints de paralysies, de troubles neurologiques et des accidentés.

Ses capacités s’étendent également aux affections respiratoires, circulatoires ou rhumatismales.

La formation

Le diplôme d’État de masseur-kinésithérapeute est obtenu au terme d’une formation en trois ans. Elle comporte des cours théoriques et de nombreux stages et travaux pratiques.

Deux voies permettent d’accéder à cette formation :

  • passer le concours d’entrée pour intégrer directement l’école de Masso-Kinésithérapie
  • passer par une 1ère année commune aux études de santé : la PACES

Nature des épreuves

Les candidats sont soumis à 3 épreuves écrites :

  • en biologie
  • en physique
  • en chimie

Poursuite d’Études

Les diplômés en masso-kinésithérapie peuvent acquérir une formation supplémentaire en ostéopathie ou chiropraxie ou se spécialiser en :

  • kiné du sport
  • kiné respiratoire
  • kiné gériatrique…

Dans la fonction publique hospitalière, il est possible d’accéder à des grades supérieurs en passant des concours internes, tels ceux de cadre de santé ou de directeur des soins.

Emploi / Débouchés

En France, la plupart des masseurs-kinésithérapeutes (près de 80 %) exercent à titre libéral, seuls ou en association dans des cabinets. Cependant ils peuvent également  exercer en centres de rééducation fonctionnelle, en secteur hospitalier public ou privé.