Le métier d’infirmier

Polyvalent, mobile, l’infirmier doit être rompu aux techniques de soin. Il doit également se montrer dévoué, patient, à l’écoute des malades autant que de leur famille. Le personnel infirmier est nécessaire au bon fonctionnement hospitalier, mais aussi à la santé publique et au maintien des malades à domicile (14% d’infirmiers libéraux).
Des spécialisations sont possibles : anesthésie, psychiatrie, bloc opératoire etc. ainsi que la formation continue tout au long de la carrière.

La formation

Pour devenir infirmier, le diplôme d’Etat d’infirmier est obligatoire. La formation s’effectue sur trois ans au sein de l’IFSI (Instituts de Formation aux Soins Infirmiers) dont l’admission se fait sur concours. La formation alterne cours et stages.

Nature des épreuves

Admissibilité

  • épreuve de culture générale
  • tests d’aptitudes : évaluation des capacités de raisonnement logique et analogique, d’abstraction, de concentration, de résolution de problème et les aptitudes numériques.

Le candidat est admissible si la moyenne globale est acquise pour les deux épreuves. Une note inférieure à 8/20 à l’une des deux épreuves est éliminatoire.

Admission

  • épreuve orale : entretien destiné à évaluer les motivations du candidat, ses aptitudes à suivre la formation et son projet professionnel.

Poursuite d’Études

Les infirmiers peuvent se spécialiser au bout de deux ans d’exercice professionnel pour devenir :

  • infirmier de bloc opératoire
  • infirmier anesthésiste, etc.

Après 5 ans d’expérience, il est également possible de préparer un diplôme pour être :

  • cadre de santé (management des équipes de soins ou formateur dans un institut de formation en soins infirmier)
  • directeur des soins dans un établissement de santé
  • directeur d’un centre de formation

Emploi / Débouchés

Les infirmiers peuvent :

  • travailler dans la fonction publique ou privée hospitalière
  • se spécialiser et/ou ouvrir leurs propres cabinets avec trois d’expérience en milieu hospitalier.
    Les infirmiers trouvent un emploi facilement, notamment grâce au vieillissement de la population qui nécessite des besoins en soins. La gériatrie et la psychiatrie sont des secteurs à fort recrutement.