Le métier d’audioprothésiste

Sur prescription d’un ORL, ce technicien professionnel de la santé réalise des examens pour évaluer le degré de surdité. Il corrige ainsi les déficiences auditives, et adapte les appareils qui viendront se placer dans l’oreille du patient. Une fois celle-ci fabriquée, il procède à sa mise en place et aux essais pour obtenir un confort maximal de port et d’écoute. Il aide aussi les personnes déficientes à se connecter à divers médias : téléphone, télévision…

La formation

Pour accéder à ce cursus et obtenir ce diplôme d’Etat (BAC+3) les étudiants devront passer un examen d’admission oral et écrit. Il existe cinq centres de formation en France.

Nature des épreuves

Épreuves écrites

Les candidats sont soumis à 3 épreuves écrites d’une durée de deux heures chacune. Les sujets sont conçus sur la base des programmes enseignés dans les classes de première et de terminale, section scientifique :

  • épreuve de biologie
  • épreuve de physique
  • épreuve de mathématiques

Épreuves orales

  • évaluation des connaissances de culture générale
  • évaluation des aptitudes psychotechniques des candidats

Poursuite d’Études

Après une expérience professionnelle de 4 ans, l’audioprothésiste peut préparer en un an le diplôme de cadre de santé. Détenteur de ce diplôme, il pourra :

  • occuper un poste d’encadrement dans un service
  • être formateur dans une école paramédicale
  • ouvrir sa propre entreprise

Emploi / Débouchés

Quelques débouchés existent en milieu hospitalier, mais peu de salariés opèrent dans ce cadre. Les audioprothésistes exercent principalement :

  • en instituts de rééducation
  • au sein de cabinets spécialisés
  • en laboratoires techniques
  • en magasins d’optique